Rayons alpha (α)

Les noyaux lourds instables se désintègrent en émettant des noyaux d’atomes d’hélium appelés particule alpha (α) pour des raisons historiques. Ce noyau est constitué de deux protons et de deux neutrons. Parmi les noyaux légers, cet assemblage est doté d’une remarquable stabilité.


Voir aussi :

Rayons bêta (β)
Rayons gamma (γ)
Parcours des alpha