EN | FR

Accélérateur Ganil



Un outil majeur de recherches

L’accélérateur GANIL (Grand accélérateur National d'Ions Lourds) est installé à Caen en Normandie France. Il est piloté par le CEA et le CNRS. Cet accélérateur, constitué principalement de deux accélateurs de type cyclotron, permet de produire des faisceaux d’atomes ionisés puis accélérés jusqu'à 100 MeV par nucléons (approximativement 1/3 de la vitesse de la lumière). Démarré en 1983, ce laboratoire accueille chaque année plusieurs centaines de chercheurs français, européens et internationaux pour y réaliser des expériences. Depuis bientôt deux décennies, le GANIL accélère des faisceaux de noyaux radioactifs avec l’installation SPIRAL. Le GANIL est au service de la recherche fondamentale et appliquée. Aux faisceaux de grande qualité produits au GANIL, ont été associés des détecteurs de pointe.

Vue_GANIL
Situé à Caen, le GANIL est le plus grand accélérateur de particules (des ions) de France, et un des plus grands dans le monde.
GANIL

Le Ganil accèlère à haute énergie des ions obtenus à partir d'atomes neutres. Ces ions projectiles entrent ensuite en collision violente avec des atomes au repos d'une cible. Lors de la collision, les noyaux entrent en contact. Une réation nucléaire se produit qui conduit à la production de nouveaux noyaux, que les physiciens cherchent à inentifier dans leurs détecteurs.

. Des énormes machines pour accélérer de minuscules particules
Le Cyclotron accélère les ions suivant une trajectoire en spirale.
GANIL
Le GANIL est l’un des quatre grands laboratoires au monde pour la recherche avec des faisceaux d’ions. Les domaines d’expérimentation vont de la radiothérapie à la physique atomique et nucléaire, de la matière condensée à l’astrophysique. En physique nucléaire, le GANIL a permis de nombreuses découvertes sur la structure du noyau, sur ses propriétés et sur les noyaux dits « exotiques » n’existant pas à l’état naturel sur Terre.





Présentation vidéo du GANIL et de SPIRAL2



SPIRAL2
Depuis novembre 2016, le GANIL dispose d'un nouvel accélérateur nommé SPIRAL2 (Système de Production d'Ions Radioactifs Accélérés en Ligne de 2ème génération).








Documents vidéos et infographiques:
- Vidéo historique CNRS de 1983 sur le démarrage du GANIL.
- infographie du CEA sur SPIRAL2