EN | FR

Arche de Tchernobyl



Construction d'une grande arche de protection du sarcophage

Arche de confinement
Construction de la grande arche de confinement destinée à recouvrir le sarcophage. Le projet financé avec l'aide du G8 a pris du retard. Construite par un consortium international, l'arche pourrait être livrée en 2015.
DR

Pour parer à la détérioration du sarcophage recouvrant le réacteur accidenté, la construction d'une enceinte de confinement en forme d'arche a été entreprise. Cette arche comportera une ossature métallique de 18 000 tonnes (plus de deux fois le poids de la Tour Eiffel). Elle mesurera 105 m de haut (deux fois l’Arc de Triomphe), 150 m de long pour une portée de 257 m. Montée sur deux rails, elle sera assemblée à l'ouest du réacteur accidenté, puis déplacée sur 200 m pour coiffer le sarcophage.

Les travaux ont été engagés fin 2010 avec une mise en service prévue en 2017. Leur coût est évalué à 1 milliard 540 millions d'euros. Le financement bénéficie notamment d’un soutien de l’Union Européenne. Une réunion réunissant 50 pays donateurs s’est réunie à Kiev le 19 avril 2011. Les travaux ont été certainement retardés par le conflit survenu dans l'est de l'Ukraine. Cependant, les fondations (506 m de long, 38 283 m3 de béton) avaient été achevées à la la mi-août 2014.

Un pont roulant intégré sera installé sous l'arche. L'objectif a long terme est de démanteler le sarcophage et de récupérer les matières très radioactives restant en dessous. dans le cœur du réacteur endommagé Cette opération durera longtemps. Mais quand elle sera terminée, le site de Tchernobyl, enfin débarrassé de sa radioactivité, pourra être rendu à la Nature et aux occupations des hommes.




A l'occasion d'un reportage décrivant un incendie survenu dans une forêt de la zone d'exclusion, la BBC a mis en ligne une vidéo décrivant le projet de la grande arche et son état d'avancement. Ce reportage de quailté en anglais offre des images spectaculaires


En novembre 2016, la grande arche a commencé à être mise en place. Il est prévu qu'elle soit pleinement opérationnelle en décembre 2017.