EN | FR

Conservation



Stériliser, consolider, désinfecter

La mairie de Viviers, dans l'Ardèche, occupe depuis peu le siège d'un ancien évêché, bel édifice du début du XVIIIe siècle. Un magnifique parquet marqueté à décor géométrique, de 86 m2, demandait à être restauré. Le bois était attaqué par des champignons (mérules) et l'épaisseur de la couche de bois mosaïque était réduite en certains endroits à quelques millimètres. En 1998, les panneaux du parquet ont été démontés un à un pour être stérilisés, imprégnés puis consolidés par irradiation gamma à Grenoble, avant d'être remontés en 1999. Les salons de l'ancien évêché accueillent depuis des manifestations culturelles.

Parquet du musée Stendhal
L’épaisseur de la couche de bois mosaïque à la surface des parquets anciens est parfois réduite à quelques millimètres. Ce magnifique parquet du musée Stendhal à Grenoble a été consolidé par le procédé Nucléart. Ses éléments ont dû être démontés un à un, pour être imprégnés d’une résine puis durcis par irradiation.
Arc Nucléart

Des restes d'un habitat fortifié remontant jusqu'à l'an mille ont été retrouvés sur les bords du lac de Paladru dans l'Isère. Le site de Charavines, fouillé depuis vingt-cinq ans a livré un mobilier considérable : plus de 2000 pièces, exceptionnellement bien conservées à la suite d'une montée du niveau du lac qui inonda le site. Comment préserver tant d'humbles objets de la vie courante, précieux par ce qu'ils révèlent ? Les traitements ont été adaptés à la nature des objets, métal, cuir ou bois. Les bois gorgés d'eau partent en poussière une fois séchés. Ils ont été imprégnés d'une résine qui s'est substituée à l'eau , puis ils ont subi une irradiation gamma qui a polymérisé la résine. La plus belle pièce est probablement un magnifique arçon de selle sculpté en bois qui a été ainsi préservé.

Le procédé de consolidation par irradiation est particulièrement adapté aux objets très dégradés, pour lesquels l'emploi de techniques traditionnelles serait peu ou pas efficace. Le bois consolidé se travaille comme un bois dur. Une vierge ancienne peut maintenant supporter des travaux de restauration qu'interdisait son degré antérieur de fragilité. Des meubles très altérés et aussi des statues de pierre et de plâtre sont sauvés.

La désinfection demande des irradiations gamma moins intenses que le durcissement par polymérisation. Quand la momie de Ramsès II fut reçue au Musée de l'Homme pour y être traitée, elle était infestée de larves et de champignons. Soixante espèces de moisissures furent dénombrées. Le glorieux pharaon de la XIXe dynastie, vainqueur des Hittites, fit le voyage du Commissariat à l'Energie Atomique de Saclay qui disposait d'un irradiateur capable de l'en débarrasser. Le 8 mai 1977, la momie reçut une dose de 18 000 grays lors de deux séances de 6 heures, sans avoir à quitter son sarcophage. De retour au Caire, les restaurateurs remirent de l'ordre dans la chevelure du pharaon et dans le drapé du tissu de lin royal.