EN | FR

Effets désinfectants



Se débarrasser de parasites et de microbes …

Stérilisation de produits sanguins
Les centres régionaux de transfusion sanguine sont équipés d’irradiateurs à parois plombées (à gauche) qui peuvent être implantés dans un simple local ne nécessitant pas de radioprotection renforcée. L’irradiation délivre à la poche de sang (à droite) une dose d’environ 20 à 25 grays. Selon les versions, les irradiateurs sont équipés d’une, deux ou trois sources de césium 137 présentant une activité unitaire d’environ 60 TBq (Térabecquerels).
Source ASN

L’action radiobiologique des radiations provoque des lésions dans les molécules d’ADN, siège de l’information génétique. Si la dose appliquée est adaptée et touche l’ensemble des cellules, elle entraîne la destruction de l’organisme. Cette propriété est mise à profit pour la désinsectisation et la désinfection de matériaux contaminés.

Les cellules visées sont celles de petits organismes animaux ou végétaux voire de micro-organismes. Il s’agit de débarrasser des objets à stériliser de minuscules insectes, de parasites, de champignons, de moisissures ou encore à une échelle plus petite de bactéries et autres microbes (dans le cas de produits alimentaires, il s’agira plutôt de conserver et de préserver).

Ce sont les rayons gamma qui sont les plus couramment employés du fait qu’ils agissent en profondeur sur toute la masse du matériau à traiter et sur la totalité des cellules du parasite à détruire. De fortes doses et donc des sources puissantes sont nécessaires, généralement des sources de cobalt-60 ou de césium-137 qui émettent des rayons gamma de haute énergie et pénétrants.

L’irradiation par des sources puissantes est aussi mise en œuvre pour la stérilisation de dispositifs médicaux, de produits pharmaceutiques. L’irradiation de produits sanguins est pratiquée pour éliminer certaines cellules susceptibles d’entraîner une maladie mortelle chez les patients nécessitant une transfusion. Après ce traitement, ces produits peuvent être administrés aux patients. Ces irradiation, comme celles de produits alimentaires ne laissent pas de résidus radioactifs.

Les porteurs de verres de contact seront heureux d’apprendre que les solutions salines utilisées pour nettoyer et stocker ces verres sont stérilisées par irradiation. Des lectrices seront heureuses d’apprendre que la plupart des cosmétiques ont bénéficié d’une irradiation gamma avant leur mise en vente. Les huiles et pommades ont tendance à attirer des impuretés qui ne seraient pas appréciées lors de leur application. Les produits cosmétiques sont donc soumis à des rayons qui garantissent l’absence de parasites vivants au moment de leur usage.

Désinsectisation
Les statues de nos ancêtres sont menacées par des insectes, les insectes xylophages, qui s’attaquent au bois. Ces deux statues, dont une vierge, sont soumises à une désinsectisation destinée à les en débarrasser. Le traitement est pratiqué à température et pression ambiantes, sans adjonction de produits chimiques. L'intervention dure de une à quelques heures. Ce traitement est uniquement curatif. On aperçoit au fond de la cellule d’irradiation, les barreaux de la source de cobalt-60 émettrice de rayons gamma.
ARC-NUCLEART
Les rayonnements sont également adaptés pour le traitement curatif d’objets du patrimoine, comme la désinsectisation et désinfection de mobilier, de statues ou encore de momies. Ils ne sont pas utilisés pour la désinfection du papier, compte tenu de l'altération de la cellulose générée par la dose d'irradiation qui devrait être appliquée.
Désinfection d’une momie
Momie en passe de subir une désinfection dans une cellule d’irradiation. Une désinfection nécessite une durée d’une vingtaine d'heures contre une à quelques heures pour une désinsectisation. La cellule d'irradiation permet de traiter simultanément 2 à 3 mètres cubes d'objets ; ces derniers peuvent être irradiés dans leur emballage du fait du caractère pénétrant des gamma ou à l’intérieur de leur sarcophage pour une momie, ce qui évite les manipulations périlleuses.
ARC-NUCLEART
La désinsectisation consiste à stériliser ou détruire des insectes xylophages qui s’attaquent aux bois anciens. La stérilisation et la désinfection qui visent à détruire champignons, moisissures et autres parasites demandent des doses plus importantes. Alors que 500 Grays (Gy) suffisent par exemple pour stériliser les insectes xylophages, il faut 2000 Gy pour tuer la croissance de certains champignons, 10 000 Gy ou davantage pour une stérilisation.