EN | FR

Irradiations ARC-Nucleart



Traitements par l'irradiateur d'Arc Nucleart de Grenoble

A leur arrivée à ARC-Nucléart, les objets sont entreposés dans leurs conditionnements en réserve climatisée de quarantaine, à proximité de l’irradiateur. Pour des raisons évidentes de capacité, il est recommandé de ne pas dépasser 20 m3 à 30 m3 d’objets par livraison.

L'irradiateur d'Arc Nucleart de Grenoble est du type piscine, c'est-à-dire que, hors utilisation, les sources radioactives sont stockées en piscine. Cette piscine est reliée à la cellule d’irradiation, sorte de casemate dont les murs font 1,5 m d’épaisseur, par l’intermédiaire d’un canal qui passe sous le mur de celle-ci. Lorsque aucune source n’est à l’intérieur, l’accès dans la cellule est autorisé par une porte motorisée, sur rail, et elle aussi de 1,5 m d’épaisseur. Une fois le personnel évacué et la porte fermée, on peut faire remonter les sources réparties sur un panneau porte-sources mobile le long d’un rail dans le canal, et les faire émerger de celui-ci dans la cellule pour irradier les matériels qui y ont été déposés.

Préparation de l'irradiation
Dans un premier temps l'objet ou les objets à traiter sont installés dans la casemate, alors que la source de cobalt-60 radioactif, constituée de barreaux, est au fond de la piscine attenante qui protège des radiations.
ARC-Nucleart
Les sources radioactives utilisées sont des sources scellées de Cobalt-60, en quantité suffisante pour réaliser classiquement les désinsectisations à 500 Gy (grays) dans la journée, suivant leur taille. Les objets, dans leur conditionnement, sont généralement retournés à mi irradiation pour homogénéiser la dose. Après traitement, les sources réintègrent la piscine de stockage, et le personnel peut récupérer immédiatement les objets. Ceux-ci sont alors acheminés vers les réserves saines de l’atelier, situés dans un autre bâtiment, en attendant leur retour vers le client.
Phase d'irradiation
Pour le traitement, le chariot portant la source radioactive est remonté de la piscine, la porte de la casemate fermée. Au fond un hublot de verre au plomb, absorbant les radiations, permet de suivre et piloter les opérations.
ARC-Nucleart
Le volume à l’intérieur de la cellule est de 4 m sur 4 m et 2 m de hauteur. En position irradiation, le panneau porte-sources délimitent donc deux espaces de 2 m sur 4 m de chaque côté de celui-ci. Mais c’est surtout le passage de la porte (1 m de large sur 1,90 m de haut et 1,50 m de profondeur) qui définit la taille maximum des objets que l’on peut traiter (il faut aussi tenir compte de la distance de dégagement de la porte, limitée à 3 m, qui dans le cas d’objets longs et larges peut devenir limitative).

Suite à ces traitements, il n'y a aucun « effet post-irradiation » au sens d'une radioactivité induite :
- pas de contamination car les sources de Cobalt-60 sont confinées et il n'y a aucune traces de contamination dans l'installation,
- pas d'activation, la matière traversée par le rayonnement gamma du Cobalt-60 ne devenant en aucun cas radioactive même pendant l’irradiation elle-même car il n'y a pas modification du noyau atomique (pas de réaction nucléaire) dans la matière irradiée mais seulement interaction avec le cortège électronique (ionisation) des atomes irradiés.

Traitement de deux statues
Deux statues ont été installées dans la casemate d'irradiation. On aperçoit dans leurs dos les barreaux de la source radioactive de cobalt-60 et à droite la porte d'entrée.
Arc-Nucleart

Les pièces irradiées peuvent donc être manipulées immédiatement après leur irradiation sans aucune précaution particulière.

NB : Extrait de : Désinsectisation et désinfection par irradiation au rayonnement gamma.pdf (ARC-Nucléart)

Laurent Cortella, Responsable des installations et opérations d’irradiation à ARC-Nucléart