EN | FR

Auteurs



Présentation des auteurs et de l'éditeur

Institut National de Physique Nucléaire Et Physique des Particules
L'IN2P3 est un institut de Recherche dépendant du CNRS
IN2P3

Les auteurs du site sont pour la plupart des chercheurs, enseignants chercheurs et ingénieurs appartenant à l'Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3)

Auteurs : Christian de la Vaissière, Jeanne Laberrigue-Frolow, Yves Sacquin, Georges Audi, Jean-Claude Dran, Frédéric Perrot, Stéphane Roudeau, Frédéric Lefèvre, Jean-Claude Angélique, Ahmed Mahboub, Jean-Pierre Husson, François de Oliveira, Nicolas Arbor

Le site a été fondé en 2001 par Jeanne Laberrigue, Yves Sacquin et Christian de la Vaissière avec l'aide de Geneviève Edelheit qui était chargée de la communication à l'IN2P3

Christian de la Vaissière est le responsable actuel du contenu du site. Ingénieur ECP, Directeur de Recherches au CNRS, physicien, il a travaillé sur des expériences au CERN et aux USA. S'intéressant à la diffusion des connaissances, il a été l'auteur d'un dessin animé sur les quarks. (1989) et co-auteur, avec Jeanne Laberrigue, du « Zoo de l'Univers », un film d'images de synthèse consacré au noyau, produit avec l'aide du CNRS (1993). Il a réalisé avec Jeanne Laberrigue et Yves Sacquin des logiciels éducatifs consacrés à l'infiniment petit, sous forme de deux séries d'animations sur micro-ordinateur : « Les quarks » et « Les forces », (Hachette-Éducation (1997). Il a participé en 2003 et 2004 en tant que conseiller scientifique au site dédié à Marie Curie http://mariecurie.science.gouv.fr.

Jeanne Laberrigue est directrice de recherches émérite au CNRS. Elève de Frédéric Joliot, Jeanne Laberrigue a contribué durant 20 ans à des films ou à des émissions télévisées sur la physique des particules et le nucléaire : Le proton nous enterrera tous, Les années particulaires, Carlo Rubbia, entrer en matière, Le grand collisionneur, La radioactivité (série Allô la terre), Surprises de la matière, Virgo la sentinelle. Elle est l'auteur de différents textes sur l'histoire de la radioactivité et des découvertes qui ont suivi dont « Histoire de la physique des particules de sa naissance à sa maturité, Masson (1990) ».

Yves Sacquin est physicien des particules au CEA, et travaille actuellement sur les propriétés de l’antimatière. Il a participé à de nombreuses opérations de vulgarisation scientifiques (Conseiller scientifique du président du Palais de la découverte, participation à des émissions de radio, conférences…). Dans le cadre de la Société française de physique (SFP), il est organisateur des colloques « Physique et interrogations fondamentales » et président de l'association « Bar des sciences, Paris ». Il a traduit les livres de Frank Close « Asymétrie le cadeau du diable » (2001) et « Qu’est-ce que le vide ? » (2010) chez EDP-Sciences.

Aux trois fondateurs du site se sont joints plusieurs physiciens et ingénieurs de recherche.

Georges Audi est directeur de Recherches émérite au CNRS/IN2P3. Sa spécialité est l'étude de la masse et de l'énergie de liaison des noyaux, a créé le Centre de Données sur les Masses Atomiques (AMDC http://amdc.in2p3.fr/) qui met à jour et publie les Tables des masses ainsi que la base de données nucléaires NUBASE. Il a conçu avec J. Duflo le logiciel de vulgarisation Nucleus qui donne accès à ces bases de données sur PC.

Jean-Claude Dran directeur de recherche au CNRS, a effectué la première partie de sa carrière à Orsay au sein du Centre de Spectrométrie Nucléaire et de Spectrométrie de Masse où il a mené des recherches sur les interactions particules-matière et leurs implications sur les propriétés des matériaux du cycle électronucléaire. Il a été affecté ensuite au Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) pour diriger les activités autour de l'accélérateur de particules AGLAE. Comme responsable d'équipe puis comme consultant après sa retraite, il a contribué à développer un dispositif d'analyse non invasive des objets d'art ou d'archéologie avec cet instrument et a participé à de très nombreuses études sur une grande variété d'oeuvres.

Jean-Pierre Husson a été Maître de Conférences de l'Université Pierre et Marie Curie, enseignant en Physique atomique et nucléaire, spécialisé en spectroscopie nucléaire. Il a étudié à Orsay (IPN) et au CERN les noyaux radioactifs d'or, de platine, d'iridium, et d'osmium déficients en neutrons (de A=182 à 188) et de courtes vies moyennes (de l'heure à quelques secondes). Il a été également attaché scientifique près l'Ambassade de France à La Haye, responsable des affaires scientifiques européennes au Ministère de la Recherche, administrateur scientifique de la Commission Européenne puis consultant sur les programmes de Recherches et Développements de l'Union Européenne.

Frédéric Perrot est Maître de Conférences à l'Université de Bordeaux depuis 2005 dans le domaine de la Physique. Il est rattaché au laboratoire du CENBG (Centre d'Etudes Nucléaires de Bordeaux Gradignan) dans le groupe de recherche Neutrino et Basses radioactivités. Sa thématique de recherche porte sur l'étude de la radioactivité double bêta sans émission de neutrinos dans le cadre de l'expérience SuperNEMO. Plus particulièrement, il est spécialisé dans les mesures de très faibles niveaux de radioactivité par spectrométrie gamma ou alpha pour l'étude des chaînes naturelles de l'uranium, thorium et pour l'étude du radon. Depuis 2009, il est le responsable scientifique de la plateforme PRISNA (Plateforme Régionale Interdisciplinaire de Spectrométrie Nucléaire en Aquitaine).

Stéphane Roudeau est ingénieur de recherche au CNRS/IN2P3 au laboratoire CENBG (Centre d'Etudes Nucléaires de Bordeaux Gradignan) dans le groupe Interface Physique Chimie pour le Vivant. Il est responsable de la radioprotection du laboratoire et enseigne la radioprotection à l'Université de Bordeaux. Ses activités portent également sur l'imagerie à haute résolution et la spéciation des éléments traces dans les systèmes biologiques, en particulier le rôle des métaux dans les maladies neurodégénératives.

Frédéric Lefèvre est ingénieur de recherche au CNRS/IN2P3 au laboratoire SUBATECH à Nantes. Il a participé à la réalisation des triggers et acquisitions de données de grands instruments de physique nucléaire tels STAR à BNL Brookhaven National Laboratory et ALICE au CERN. Il travaille maintenant sur des programmes de détection d'astro particules de très hautes énergie. Il enseigne également la radioprotection à l'université de Nantes et est dirigeant d'une association de culture scientifique et technique.

Jean-Claude Angélique est professeur des universités à l'école d'ingénieurs de Caen et chercheur au CNRS/IN2P3. Il est rattaché au laboratoire de physique corpusculaire de Caen. Spécialiste en physique nucléaire expérimentale, il s'est spécialisé dans les applications civiles et la radioprotection. Membre du conseil scientifique de l'IN2P3, il est responsable d'un master international sur le nucléaire et ses applications (master SNEAM).

François de Oliveira , Directeur de Recherches, est chercheur au GANIL.

Cette liste ne serait pas complète sans les spécialistes de l'internet et de la communication auxquels le site www.laradioactivite.com doit sa naissance et son existence, en particulier :

Ahmed Mahboub est Directeur Informatique à EDP Sciences. Il a participé à divers projets dont le logiciel d'édition des documents scientifiques et des formules mathématiques, la mise en place des sites web des journaux scientifiques. Il est aujourd'hui responsable de l'infrastructure système et réseau des différents établissements de l'entreprise.

Christina Cantrel est chargée de Communication à l'IN2P3. Nous lui devons beaucoup le soutien constant obdtenu de notre Institut.

Nous voudrions enfin rendre hommage à Geneviève Edelheit et Alain de Bellefon aujourd'hui disparus. Geneviève était chargée de la communication de l'IN2P3 au début des années 2000, poste auquel Christina Cantrel lui a succédé. Grâce à Geneviève, une première version du site fut mise en ligne en circuit fermé au Palais de la Découverte à l'occasion d'une exposition sur la radioactivité qu'elle organisait. Ensuite son soutien constant et celui de l'IN2P3 permirent les premiers développements du site sur la toile. Physicien responsable de la communication de l'IN2P3, Alain nous a beaucoup soutenu jusqu'à sa mort accidentelle en 2009 et nous lui devons notamment la contribution de jeunes chercheurs et ingénieurs venus des laboratoires de notre institut.