EN | FR

Portée de la radioactivité artificielle



Des radioéléments pour tous les domaines de la connaisance ...

Des radioéléments pour l'imagerie médicale
Des noyaux radioactifs artificiels à très court temps de vie sont maintenant fabriqués dans de grands hôpitaux, grâce à des cyclotrons. Incorporés comme marqueurs dans des molécules radiopharmaceutiques, ils sont utilisés dans des techniques d'imagerie médicale de pointe comme la tomographie par émission de positons.
LPNHE/D.Steyaërt

La portée de la découverte de la radioactivité artificielle est fondamentale. Elle démontre que la radioactivité est une propriété générale de la matière.

Le nouveau type de radioactivité observé par C.Anderson à la même époque - l'émission d'électrons positifs - montre que le proton et le neutron jouent un rôle symétrique dans le noyau. Si un neutron se transforme en un proton, il y a émission d'un électron négatif, si c'est un proton qui se transforme en un neutron, un électron positif est émis. Cela signifie que certaines forces nucléaires (celles dites fortes et faibles) ne dépendent pas de la présence d'une charge électrique.

La possibilité donnée à l'homme de créer à volonté des isotopes radioactifs de tous les éléments a trouvé des applications dans tous les domaines de la connaissance. Les isotopes radioactifs ayant exactement les mêmes propriétés chimiques et physiques que les isotopes stables, il suffit de leur adjoindre une très petite quantité d'isotopes radioactifs qui jouant le rôle de traceur ou marqueur permettent de suivre l'évolution des éléments.

Cet outil a révolutionné la biologie. Jusque là l'analyse des tissus et des organes était statique, on peut désormais suivre leur devenir biochimique et mesurer les vitesses de renouvellement de la matière vivante.

« En biologie par exemple, la méthode des indicateurs, employant des radioéléments synthétiques permettra d'étudier plus facilement le problème de la localisation et de l'élimination d'éléments divers introduits dans les organismes vivants … Aux endroits, que l'on apprendra à mieux connaître, où les radioéléments seront localisés, le rayonnement qu'ils émettent produira son action sur les cellules voisines … Ceci trouvera probablement une application en médecine. ».

Cette déclaration de Frédéric Joliot en 1935 reflète l'intuition à la fois des radiodiagnostics, des thérapies et de l'exploration fonctionnelle. Du reste, Frédéric Joliot se consacrera à des études de biologie en utilisant de l'iode radioactif.

Si la médecine et la biologie ont été révolutionnées par la découverte de la radioactivité artificielle, elles ne sont pas les seules disciplines a en être les bénéficiaires. On trouvera dans d'autres pages des exemples de son utilisation dans de multiples domaines…

RETOUR : Irène et Frédéric Joliot-Curie
RETOUR : L'expérience