EN | FR

Scintigraphies osseuses

Principe et réalisation de l'examen :

La scintigraphie osseuse repose sur la fixation dans les structures osseuses de molécules phosphatées marquées au technétium-99m. Le radiopharmaceutique est injecté par voie intraveineuse et aucune préparation particulière du patient n'est nécessaire avant l'examen. Le traceur circule dans le sang et sa captation par le squelette est maximale au bout de trois heures, ce qui impose un temps d'attente équivalent entre l'injection et le passage sous la gamma-caméra.

Scintigraphie osseuse « corps entier »
Cette scintigraphie osseuse montre la « captation » du technétium radioactif sur l'ensemble du squelette avec des vues de face (à gauche) et de dos (à droite). Les scintigraphies osseuses demandent au moins deux heures et demie d'attente de façon à laisser le temps au produit radiopharmaceutique injecté de se fixer sur les os. Les scintigraphies de l'ensemble du squelette, par exemple pour la recherche de métastases osseuses, nécessitent un balayage « corps entier ».
CHU Avicenne

Plusieurs examens sont possibles :

- des images scintigraphiques planaires centrées sur une région déterminée (la gamma-caméra est immobilisée pendant plusieurs minutes au dessus de la région à étudier, le genou par exemple) ;

- des images scintigraphiques corps entier, permettant de visualiser la captation du traceur sur l'ensemble du squelette (pour la recherche de métastases osseuses par exemple) ;

- un examen tomographique complétant les images planaires et augmentant la précision du diagnostic ;

- un examen en trois temps : étude de la vascularisation (images scintigraphiques réalisées juste après l'injection) suivie d'une étude tissulaire et enfin d'une scintigraphie osseuse.

Selon l'examen réalisé, la fixation du traceur est proportionnelle à la vascularisation ou à l'activité métabolique osseuse.

Tomoscintigraphie : Les scintigraphies simples laissent aujourd'hui de plus en plus la place à la tomoscintigraphie. La tomoscintigraphie consiste en la représentation en trois dimensions d'une partie du corps, à partir de coupes dites tomographiques, elles-mêmes obtenues par la combinaison d'images scintigraphiques planes prises sous des angles divers.

Radiopharmaceutiques utilisés : Les Radiopharmaceutiques utilisés sont des molécules complexes marquées au technétium : 99mTc - HEDP, 99mTc - MDP et 99mTc - HMDP.

Tomoscintigraphie osseuse
L'apparition de la tomoscintigraphie (scintigraphie dans l'espace) couplée à un scanner bouleverse l'exploration scintigraphique de nombreuses lésions osseuses. Similaire à l'association de la TEP avec un scanner, l'association de la tomoscintigraphie (TEMP) combine les informations fonctionnelles de la scintigraphie aux données morphologiques du scanner (tomodensimétrie ou TDM).
ASN

Indications de la scintigraphie osseuse :

- Recherche de métastases osseuses

- Bilan de tumeur osseuse primitive

- Diagnostic précoce d'ostéomyélite

- Fracture de fatigue

- Maladie métabolique

- Atteinte douloureuse des extrémités

- Evaluation de prothèse articulaire

- Pathologies articulaires. (NB : La pathologie ou science de la souffrance est la science des causes et des symptômes des maladies.)

AUTRES SCINTIGRAPHIES :

Scintigraphies thyroïdiennes
Scintigraphies cardiaques
Scintigraphies cérébrales
Scintigraphies rénales
Scintigraphies pulmonaires