EN | FR

Scintigraphies thyroïdiennes

Principe et réalisation de l'examen :

La scintigraphie thyroïdienne repose sur l'utilisation d'un produit radioactif qui se fixe sélectivement sur la thyroïde pour une recherche d'une anomalie morphologique ou fonctionnelle. Deux radioéléments sont utilisés pour cet examen : l'iode-123 et le technétium-99m.

Diagnostics de la thyroïde
Les scintigraphies de la thyroïde à l'iode-123 constituent un des examens de médecine nucléaire les plus répandus. En raison de la très petite taille de la glande, une image plane suffit. La figure montre l'établissement d'un diagnostic à partir des zones de fixation très actives de l'iode, dans le cas de trois affections de la thyroïde.
A.Aurengo/Hôpital Pitié-Salpêtrière

L'iode-123 possède les mêmes propriétés chimiques que l'iode naturel, capté par la thyroïde. L'iode-123 entre dans la fabrication des hormones de cette glande. Bien que l'énergie du gamma émis (159 keV) soit adaptée à la détection à l'aide d'une gamma-caméra, le principal inconvénient reste son coût élevé (fabrication dans des cyclotrons). Le technétium-99m est aussi capté par la thyroïde mais n'entre pas dans la fabrication des hormones, comme l'iode-123 : il n'est pas « organifié ». Cependant le technétium-99m est très souvent utilisé pour des anomalies fonctionnelles de la thyroïde.

La gamma-caméra est centrée sur la thyroïde du patient. Elle est équipée d'un collimateur en trou d'épingle (pinhole) afin d'obtenir un effet d'agrandissement.

Diagnostics des maladies de la thyroïde
Scintigraphie de la thyroïde montrant un cas normal et un nodul chaud. Une scintigrahies est typiqyement réalisée à partir d'une injection d'environ 100 microcurue (3,7 MBq) d'iode-123 ou de technetium-99m dont environ 10 % passe dans la thyroïde après un captage de2 heures. La prise de données dure environ 5 minutes. Les zones sont coloriées en fonction du degré de fixation du marqueur radioactif.
CHU Avicenne
A l'aide de la scintigraphie thyroïdienne, on peut ainsi visualiser des régions de la thyroïde qui captent moins le traceur (hypofixations appelées nodules froids) ou qui captent plus le traceur (hyperfixations appelées nodules chauds). La prise de données dure quelques minutes. Les milliers de gamma qui atteignent le détecteur permettent de reconstruire l'image.

Afin d'obtenir une fixation optimale du traceur, l'acquisition est réalisée 20 minutes (Technétium-99m sous forme de pertechnétate) ou 2 heures (Iode 123) après l'injection du produit radiopharmaceutique.

Indications de la scintigraphie thyroïdienne :
- Caractérisation des nodules thyroïdiens
- Bilan des thyroïdites
- Evaluation des hyperthyroïdies
- Bilan des goitres plongeants
- Recherche d'ectopie thyroïdienne

AUTRES SCINTIGRAPHIES :
Scintigraphies osseuses
Scintigraphies cardiaques
Scintigraphies cérébrales
Scintigraphies rénales
Scintigraphies pulmonaires