EN | FR

Stylodosimètres



Un dosimètre à lecture directe pour le suivi de doses X et gamma

Le stylodosimètre est constitué d'une chambre d'ionisation, en général cylindrique et de la taille d'un gros stylo, traversée par un fil d'anode en fibre de quartz, relié à un condensateur chargé et à un électromètre permettant de mesurer cette décharge : un système optique permet de visualiser la déviation de la fibre et donc de lire directement la dose reçue.

La remise à zéro s'effectue en rechargeant la capacité. La lecture directe permet, à chaque instant, de connaître la dose de rayonnement X ou gamma absorbée depuis la dernière recharge.

Stylodosimètres pour des travaux en présence de rayonnements
Le stylodosimètre est un appareil permettant par simple lecture le suivi de la dose absorbée reçue au cours d’une tâche effectuée en présence de rayonnements ionisants. Le principe de la détermination des doses des rayonnements X et gamma repose sur décharge, sous l'action des radiations, d'un électroscope initialement chargé à l'aide d'une source extérieure de tension d'environ 200V. Un micromètre oculaire gradué permet la lecture..
Controlab

Il existe des stylodosimètres de diverses sensibilités, allant pour la mesure de la dose absorbée de 1 - 2 - 5 - 10 - 50 milligrays (mGy) jusqu'à 2 Grays (Gy).

Le stylodosimètre est utilisé en complément aux dosimètres individuels, tels que le film-badge ou le dosimètre thermoluminescent, qui fournissent a posteriori mais d'une manière plus précise la dose absorbée subie.

Cet appareil a l'avantage de pouvoir être lu à tout moment, sur le lieu d'utilisation. Suivant les matériaux composant la paroi de la chambre, il est sensible à différentes énergies ou types de rayonnements.

Son principe assez simple en fait un appareil rustique et fiable, mais cependant fragile. Il assure, par simple lecture de l'appareil, un contrôle continu des conditions de travail, permettant ainsi d'éviter des expositions potentiellement dangereuses. Moins précis que le film-badge, le stylodosimètre ne se prête toutefois pas à un emploi généralisé.